Entre religion et pouvoir : réflexion autour de la croisade des Albigeois

Conférence animée par Vincent Challet.
La croisade des Albigeois, déclenchée à l’initiative du pape Innocent III, a donné lieu à diverses interprétations qui ne retiennent bien souvent que son caractère proprement militaire et sa conséquence finale pour l’espace languedocien, à savoir son rattachement définitif au domaine royal et son passage sous la domination directe des Capétiens.

On en vient parfois à oublier qu’une croisade est d’abord et avant tout une entreprise religieuse placée sous le commandement d’un légat pontifical et que son succès doit autant aux divisions internes de l’espace languedocien au début du XIII e siècle qu’aux efforts de la papauté.

Il ne faut donc pas tant y voir l’origine d’une guerre de conquête qu’une entreprise violente d’éradication d’une hérésie, perçue comme un danger pour l’Église tout entière même si, en ces temps de théocratie pontificale, les enjeux religieux se mêlent nécessairement à des préoccupations politiques.

RENSEIGNEMENTS

Horaires : Vendredi 5 octobre, à 14h30, au Capitole, Alès